Zone de police d'ath

Agir ensemble, une mission valorisante

Get Adobe Flash player

Un jour sans...

 

 

 

Sam, notre mascotte

Campagne 112

Police on web

Sur la route

     Ca y est, vous partez en vacances! Ces quelques conseils devraient vous aider à voyager en voiture en toute sécurité.

     Il s'agit essentiellement de rester attentif aux règles élémentaires de sécurité:

  • L'alcool
    Boire ou conduire, il faut choisir. Cette sage précaution est d'autant plus importante que certains pays européens appliquent la tolérance zéro en la matière.

 

  • La vitesse
    Dans ce domaine également, la législation varie fortement d'un pays à l'autre. Si vous partez à l'étranger en voiture, renseignez-vous pour savoir quelles sont les vitesses maximales autorisées dans les pays que vous traverserez.

 

  • La ceinture de sécurité
    Chaque jour, la ceinture de sécurité sauve des vies. Une bonne raison pour ne pas l'oublier, tant pour le conducteur que pour tous les autres passagers du véhicule. De plus, les enfants doivent voyager dans un siège adapté à leur âge, poids et taille.

 

  • Garder ses distances
    Le conducteur veillera à rester à une distance raisonnable du véhicule précédent. Comment savoir si la distance est suffisante? Un jeu d'enfant! Choisissez un point de repère au bord de la route (panneau, pont...). Dès que la voiture qui vous précède passe à sa hauteur comptez 2 "crocodiles" (3 par temps humide). Si vous n'avez pas fini de compter en atteignant ce point, la distance entre les deux voitures est insuffisante.

 

  • La veste fluorescente
    Le port de la veste de sécurité rétroréfléchissante est OBLIGATOIRE en cas de panne. Le gilet est OBLIGATOIRE dans le véhicule depuis le 1er juin 2009.

Le conducteur doit porter la veste rétroréfléchissante lorsqu'il sort de son véhicule en panne ou lorsqu'il est stationné dans un endroit où le stationnement et l'arrêt sont interdits. Cela dans le but de veiller à la sécurité de la circulation et des usagers de la route.

En Belgique, aucune norme n'est indiquée par la loi mais il faut savoir que dans certains pays européens, la veste doit être homologuée de type EN 471. Alors en cas de départ, mieux vaut éviter les mauvaises surprises!

Plus d'infos sur: http://www.ibsr.be

  • Le transport des enfants en voiture
    Combien d’enfants pouvons-nous transporter dans notre voiture ? Voilà une question qui revient régulièrement dans les rapports de police. En fait, chaque enfant doit disposer d’une place entière. On ne peut donc transporter plus d’enfants qu’il n’y a de places dans le véhicule.

Les voitures qui transportent des enfants mesurant moins d'1,35m doivent être équipées d'un dispositif de retenue adapté.

Au delà de cette taille, la ceinture de sécurité peut être utilisée. La police explique également que les places arrières sont les plus sûres, à condition d'être correctement attaché.

Toutefois, les enfants peuvent prendre place à l'avant de la voiture à l'exception du siège bébé: il ne peut se trouver face à un aribag frontal sauf si celui-ci est désactivé.

Bien s'équiper pour bien se protéger

Avoir une belle voiture, c'est bien mais avoir une belle voiture bien équipée, c'est encore mieux ! Le dispositif de retenue en vente doit être homologué selon une norme de sécurité européenne.

De plus, la stabilité de tous les sièges d'un véhicule doit être vérifiée avant son achat. Le réglage de la longueur des sangles doit être facile et le siège enfant doit offrir une protection optimale sur les cotés et au niveau de la tête.

          Enfin, les plus jeunes doivent toujours être les mieux protégés dans tout véhicule.

Accidents de roulage

S'il y a des blessés

Si la gravité des blessures le justifie, appelez le 100 qui avertira les services de secours et de police.

Fournissez les renseignements suivants: lieu précis, nombre et type de véhicules impliqués, nombre de blessés, état de conscience, votre numéro de mobile,…

Faites directement appel à la police - la loi vous y oblige - lorsque le recours au n° 100 ne s'impose pas

Portez secours aux blessés, restez près de ceux-ci jusqu’à l’arrivée des secours

Signalez l’accident avec votre triangle de danger en le disposant à 100m en amont et/ou en aval du lieu de la collision. Utilisez tout autre moyen à votre disposition : feux de détresse, de route, lampe de poche…

En effet, il est également primordial d'assurer la sécurité des autres usagers.
Attention, si vous disposez d’un gilet fluorescent, mettez-le !

Tracez si possible l’emplacement des véhicules.

Notez les noms et n° de téléphone des personnes blessées à l'intérieur de la couverture du Constat Européen d'Accident.

S'il y a des dégâts matériels uniquement

Si vous gênez la circulation, le code de la route vous impose de déplacer les véhicules aussi rapidement que possible. Mais n’oubliez pas de les marquer au sol au niveau des 4 angles, à l’aide d’une craie si possible. Relevez aussi si nécessaire les traces de freinage, de boue ou de débris. Des photos sont toujours utiles.

Remplissez le constat amiable européen avec l’autre partie en cause.

En cas de désaccord sur les circonstances ou de problèmes liés aux documents de bord (absence, date de validité expirée…), faites appel à la police.

Si vous êtes seul en cause

Soyez attentif lors de l'examen des dommages occasionnés à votre voiture. Si un doute subsiste quant à l'état de celle-ci, n'hésitez pas à faire appel à un dépanneur. Cette précaution permettra peut-être de limiter les dégâts.